Archive | Ateliers RSS feed for this section

Formation // Guide de survie de l’animation en salle

29 Juin

 
Les Doigts dans la prise propose une nouvelle formule de formation sur une journée.

Première en date, le jeudi 30 août 2018 au cinéma Landowski de Boulogne-Billancourt (92) : Guide de survie de l’animation en salle de cinéma ou la relation au public dans l’animation en salle de cinéma : (dé)jouer ses obstacles !

Avec la comédienne et actrice-clowne Anissa Benchelah.

Découvrez le programme et les conditions de participation.

Un tarif spécifique pour les franciliens, grâce au soutien de la DRAC Ile-de-France, est proposé à 150€ au lieu de 250€.

Inscrivez-vous dès maintenant : https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSf7ZpZamFhYGomhQni_p7bmJ1GtncQwPZyECwLvgx221aadbw/viewform?c=0&w=1

 

 

 

Atelier autour de Le Tableau

28 Sep

Le 17 janvier 2012 un vent artistique déferle sur l’Espace des arts des Pavillons-sous-Bois avec la projection de ce magnifique film d’animation où le sens du tableau dépend de « l’objet tableau », de son auteur et de celui qui le regarde.

Sa réalité d’œuvre d’art réside dans ce triple rapport. Ici les personnages traversent ces trois champs de réalité et nous en sommes le spectateur comme dans une quatrième dimension.

Lire la suite

Atelier pelote de laine pompon

28 Sep

Autour de « L’atelier enchanté » distribué par KMBO.

Pour illustrer l’un des courts-métrages du programme, celui où deux pelotes de laine prennent vie, voici un atelier où les enfants peuvent fabriquer un pompon en laine.

Lire la suite

Faire un film avec des enfants

8 Déc

Rencontres et Confusions, un film d’animation réalisé avec des enfants de La Courneuve

Catégorie : Atelier de réalisation

Organisateurs : Cinéma L’Etoile de La Courneuve, en partenariat avec le service Enfance de La Courneuve, l’animation du stage est assurée par l’Association Camera ETC

Durée : 5 jours / 6H de travail par jour pour les enfants

Nb de participants : 16 enfants / 3 réalisateurs de l’association Camera ETC / 4 encadrants de la ville

Age concerné : 9-11 ans

Matériel : 2 Plateformes Multi-plan + ordinateurs + papiers et matériel de dessin. L’ensemble du matériel est fourni par l’association

Lieu : une grande pièce sécurisée où l’on peut faire le noir et où l’on peut laisser le matériel en place

Coût : 3500€

Lire la suite

Ateliers pour un cinéma fermé…

8 Déc

Suite à la fermeture de notre cinéma pour travaux, notre équipe jeune public a été missionnée pour développer des ateliers cinéma « Hors les murs », dans une école, sur le temps méridien.
Le temps méridien se déroule de 12h à 13h30, et concerne les enfants qui restent déjeuner à la cantine. Il y a généralement deux services de cantine, ce qui laisse environ 50mn de temps libre pour les enfants avant ou après le repas. Lire la suite

Un hérisson dans le brouillard

8 Déc

Un hérisson dans le brouillard iraquien

Amman, Jordanie, Octobre 2011

Hadil, Ahmad, Ali, Mohammed,

Mariam, Taha, Arub, Hanin, Lubna et Sara ont entre 8 et 10 ans. A quelques exceptions près, ils sont tous arrivés en Jordanie en 2009 et 2010 fuyant les menaces de mort ou de kidnapping dont eux et leur famille étaient l’objet en Irak. Ils sont de toutes les confessions religieuses, sunnite, shiite, chrétienne,sabéenne. Le plus souvent, des membres de leur famille proche (un père, un grand-père, un frère, une sœur, un cousin…) ont été directement touchés par la guerre et la violence sectaire (morts, blessés ou torturés, disparus).

Dès leurs plus jeunes années, cette violence s’est imposée comme un élément du décor quotidien de ces enfants, faisant de la mort et de la séparation des figures du possible voire de l’attendu. Re-dupliquant cette réalité, des spectres sont venus peupler leur vie intérieure sous les habits très communs de la peur. Leurs nuits se sont peuplées de cauchemars. Ils s’en ouvrent à nous dès la première rencontre. Ce sont leurs parents qui les ont amenés jusqu’à notre centre de soin psychologique à Amman1. Nous y recevons l’enfant et son parent pour évaluer la situation et décider de la suite. Lorsque le clinicien qui le reçoit considère que l’enfant pourra bénéficier de cette modalité de soin, il lui est proposé de participer à un groupe thérapeutique. Ce fut le cas des enfants que j’évoque ici. Leur groupe s’est réuni pour 10 séances d’une heure et demie entre les mois de juin et de juillet 2011. Lire la suite