Archive | Films inédits RSS feed for this section

Drôle de crétaure…des monstres pour les tout petits

11 Fév
Le festival Ciné-Junior propose aux salles intéressées une circulation du programme pour les tous petits : Drôle de créatures. Vous pourrez découvrir le programme pendant le festival !
Infos et dates de passage : http://www.cinemapublic.org/Droles-de-creatures.html

Le programme est accompagné d’un dossier pédagogique réalisé par Sarah Génot des Doigts dans la Prise :
http://www.cinemapublic.org/IMG/pdf/DossierPedagogique-DrolesDeCreatures.pdf

Durée du programme : 37 minutes
A partir de 3 ans
On croise parfois de bien étranges créatures… sans penser forcément que ce nʼest pas si facile dʼêtre différent.

 

The Forgiveness of Blood (Le pardon du sang)

8 Mai

The Forgivness of Blood (Le pardon du sang) de Joshua Marston

Etats-Unis, 2011, 1h49

Film inédit

A partir de 12 ans

Découvert lors de la dernière édition du festival Ciné-junior, ce deuxième long métrage de Joshua Marston nous a touché et les DDLP ont souhaité le défendre ardemment. Ce film est pour le moment inédit, il n’a pas encore trouvé de distributeur en France. Pour autant il est certainement possible de s’organiser pour le faire circuler dans nos salles.

Ce film délicat trouverait parfaitement sa place dans un dispositif comme Collège au cinéma, dans tous les cas il est propice à de riches discussions avec un jeune public adolescent.

Au premier abord le film met en scène le parcours initiatique de Nick adolescent albanais tiraillé entre la modernité propre à sa jeunesse et la tradition incarnée par son père et au-delà le clan familial. La géographie, les paysages et les éléments de culture propres à une Europe orientale peu connue des Européens occidentaux que nous sommes sont une invitation au voyage. C’est donc à priori une fiction (nourrie d’une grande force documentaire) qui se passe loin de chez nous, dans un paysage où tout nous paraît étrange, et dans lequel le spectateur tirera un grand plaisir esthétique à se laisser perdre.

  Lire la suite

Projection DDLP !

23 Mar

Grâce au Festival CinéJunior, nous avons le plaisir de vous inviter à découvrir le nouveau film de Joshua Marston (réalisateur de « Maria pleine de grâce ») :

« The Forgiveness of blood »

mercredi 11 avril à 9h45 au Cinéma l’Arlequin


Ce film, présenté lors de la dernière édition du festival, raconte l’histoire d’une famille albanaise victime du Kanun, un droit coutumier séculaire qui interdit à tous les membres masculins de la famille de sortir de la maison suite au meurtre commis par le père.
Le film sera présenté en VOSTF et la projection sera suivie d’un casse-croûte!
Rendez-vous à l’Arlequin, 76 rue de Rennes, 75006 // Mercredi 11  avril à 9h45.
Réservation conseillée : lesddlp@gmail.com

Koko le gorille qui parle

23 Mar

Koko le gorille qui parle de Barbet Schroeder

Sortie 1978, Les Films du Losange

85 min

A partir de 10 ans

En 1978, Koko était une gorille adolescente de 7 ans. Née en captivité au zoo de San Francisco, elle a ensuite été adoptée par Penny Peterson, étudiante en psychologie, qui lui apprend la langue des signes.

Koko connaît 350 signes. Elle peut signer des noms d’objets, d’animaux, des couleurs, mais aussi des sentiments, exprimer des préférences ou encore dire qu’elle a été « bonne » ou « mauvaise ». Penny élève Koko comme une sorte d’enfant monstrueux, lui apprenant non seulement du vocalubaire, mais aussi sa propre notion du bien et du mal. Koko est punie quand elle abîme une des caisses de jouets dans sa cage, Koko doit apprendre que faire du désordre c’est mal.

Barbet Schroeder trace plan par plan la trajectoire déviante que prend Penny : humaniser Koko, projeter sur elle ses propres valeurs morales, humaines, comme une mère sur une enfant, dans cette expérience étrange, en dehors de tout cadre. Koko devient un être mi-animal, mi-humain ; son retour à la vie sauvage est rendu impossible, son intégration au monde des hommes la réduit à une bête de foire, un singe savant. L’espace filmique se réduit à la cage où évoluent Koko et Penny, la première soumise à la volonté de la seconde, enfermée ou tenue en laisse à chaque sortie.

  Lire la suite